[ au jardin de loverchy] : lien social

Toujours super de venir au jardin et d’échanger sur les plantes, les astuces au jardin, ce matin, c’était Jean Paul, fin jardinier, qui passait dans le coin et qui est alors venu discuter avec Alexis et moi ! Il reste pas mal de choses à faire avant la fin juin, désherbage, buttage, plantations des haricots encore après le désherbage ! si vous avez un moment, n’hésitez pas à passer, demain notamment on se rassemble et on dégustera des cerises provençales, j’en ramène !! Marie 20150622_111217

[ au jardin de Loverchy] : mardi 12 mai

Merci à Alexis, Nico, Pauline, Léonore, Aurel, Yovann, Mathieu, Guy, Christelle… j’en oublie surement, on a planté de la monarde, des courges, des haricots, des tournesols, des pommes de terres. Les zones de cultures ont été agrandies grâce à Rolland et avec Mathieu nous sommes allés chercher des bambous pour les haricots.

Plantations de deux monardes différentes, une verveine officinale dans le keyhole

20150513_203317

On a planté des courges au pied pour les associer aux haricots à rames cor des alpes..

20150513_203325

20150513_203333

Mission à prévoir plus importante pour la construction de la serre en bambou, il nous faut un camion si vous connaissez quelqu’un qui a ça

Alexis a planté des tomates avec du basilic et des poivrons. Prions pour que les limaces ne viennent pas tout dévorer…

20150513_203346

20150513_203359

20150513_203407

[ Do it yourself] : Semis et Plants au chaud en attendant les plantations

Voici quelques semis en appartement chez les Incroyables Comestibles à partir des graines de Kokopelli, Biaugerme, Semailles et autres… Ça a été un peu la mission pour trouver assez d’espace au chaud avec suffisamment de lumière pour tout le monde, vivement une grande serre partagée !!

A Menthon chez Laurent et Céline :

tn_P1070861

tn_P1070860

pas d'inquiétude nous gardons au chaud, tomates, choux, betteraves, basilic, maïs, courgettes, concombres, persil, rhubarbes, œillets d'indes, bleuets bleu, ... Nous essayerons de prévenir de la prochaine sortie et ferons un appel !

Laurent:  » pas d’inquiétude nous gardons au chaud, tomates, choux, betteraves, basilic, maïs, courgettes, concombres, persil, rhubarbes, œillets d’indes, bleuets bleu, …
Nous essayerons de prévenir de la prochaine sortie à Menthon et ferons un appel ! »

Sur Annecy, chez Florence et Seb :

20150503_170421

Chez Mathieu et Marie:

20150508_144604

Et vous ? Montrez-nous comment ça pousse chez vous !

Marie

[ Au jardin de Loverchy ] : vendredi 8 mai – on agrandit même sous la pluie !

On se motive pour aller remuer le purin d’ortie ce matin même si le temps est mitigé, et on croise du monde au jardin, alors motivation générale :

jardin loverchy (1)

Les belles consoudes du jardin poussent mais ne rivalisent pas avec celles de Gloria notre voisine jardinière :

jardin loverchy (2)

Très utilisée en permaculture, la consoude est utile pour tous les jardiniers car elle est capable de récupérer gratuitement les précieux nutriments du sol telle une pompe fonctionnant à l’énergie solaire. Avec ses profondes racines, la consoude ramène du sous-sol de nombreux oligo-éléments et minéraux. C’est pour cette raison qu’on plante souvent des consoudes autour des arbres fruitiers. En effet, les deux plantes ne se font pas concurrence puisque leurs racines sont situées à différents niveaux de profondeur. C’est surtout pour la potasse que l’effet-consoude est le plus efficace (ce qui en fait un excellent engrais pour pomme de terre et tomate). Le tableau ci-dessous en révèle l’extraordinaire richesse, d’autant plus qu’il existe peu d’engrais organiques potassiques. (source: wikipedia)

Comparatif entre consoude, fumier et compost
% eau % azote % phosphore % potasse C/N
fumier 76 0,64 0,23 0,32 14
consoude fanée 75 0,74 0,24 1,19 9,8
compost de consoude 32 0,55 0,91 3,04 7,8
compost 76 0,5 0,27 0,81 20

Plante médicinale, riche en calcium, potassium, phosphore, fer et silice, la consoude est très utile en traitement d’appoint par cataplasme pour faciliter la cicatrisation de plaies ou de fractures.

Quelques sempervivums sont plantés au pied du keyhole :

jardin loverchy (3)

jardin loverchy (4)

Les choux chinois sont enlevés pour laisser l’espace à d’autres plantations comme des herbes aromatiques par exemple !

jardin loverchy (6)

La zone près du panneau bois InCA est en cours de désherbage :

jardin loverchy (11)

La zone des pommes de terres est désherbée :jardin loverchy (8)

Alexis se motive pour continuer de désherber la zone du fond avec le croc ( avec les ronces, y  a du boulot ! ) . J’en profite au passage pour dire que la fourche bêche a été enlevée du jardin et ce serait chouette de la revoir !

jardin loverchy (9)

Le bac de persil pousse doucement, nous avons planté quelques haricots mais il nous faut des tuteurs en bois ( genre 1m50 ).

jardin loverchy (10)

Mathieu a récapitulé ce dont on avait besoin sur un panneau acheté au Bazar.

jardin loverchy (12)

On a aussi besoin de plantes aromatiques comme l’hysope, sarriette, thym,  origan, camomille romaine, agastache, monarde, coriandre…  si vous avez ça chez vous en trop 😉

Bon we !

Marie

[ jardin de Loverchy ] : mardi 5 mai – désherbage

Pas beaucoup de courageux ce soir, on était 3, Alain a tondu ce qu’il pouvait sur le terrain, Mathieu a greliné quelques planches de cultures jusqu’à 21h30 et moi j’ai désherbé notamment entre les patates et les fèves.

On a planté des salades (qui vont se faire dévorer par les limaces…) et des pois à cosse violette demi rames desirée de chez Grelin à côté des pommes de terres ( signalés par deux petits bâtons). Nous essayons de suivre le guide des plantes compagnes.

20150505_200829

A ce soir pour les motivés !

Marie

[ au jardin de loverchy] : mardi 28 avril – désherbage et plantations

 

Il reste beaucoup de boulot sur le terrain pour préparer le sol pour les cultures, nous sommes en retard !! Il faut enlever le rumex, la silice et toutes autres adventices.  Les pommes de terre et fèves poussent bien, les radis, la rhubarbe aussi, mais il faut biner et sarcler autour pour enlever rumex and co. Le purin d’ortie est remué tous les jours ou presque, on devrait pas tarder à le filtrer.

 

20150428_185626

 

Toute cette zone devrait être motocultée et une serre construite au pied du mur. Nous devons enlever toutes les pierres qui trainent et débarrasser le terrain des déchets :

20150428_185628

 

désherbage :

20150428_192909

 

repiquage de quelques fèves :

 

 

20150428_192917

Plantations de tournesols et pois de senteurs pour cacher ce mur…20150428_192943

Venez donc nous aider ! On a besoin de vous !

Marie

[ jardin de Loverchy] : Mission purin d’ortie – paillage fraisiers et mobiliers

Avec la belle Florence, on se motive pour faire du purin d’ortie: 1kg d’orties fraiches pour 10 litres d’eau de pluie (veuillez à ne pas mettre d’autres plantes, ça gênerait la macération) dans un récipient en plastique (pas de métal). Un super bouquin explique tout sur le purin d’ortie « Purin d’ortie et compagnie – 4ème édition » auteurs Bernard Bertrand, Eric Petiot, Jean-Paul Collaert , aux éditions du Terran : http://www.terran.fr/jardinage-respect-du-sol/64-purin-d-ortie-et-compagnie-4e-dition-mise-jour.html

jardin loverchy1

Dès que l’ortie arrive à floraison, c’est  là où il y a le plus d’oligo-éléments dans la plante et le meilleur moment pour faire du purin d’ortie dixit Raymonde :  http://www.dailymotion.com/video/xcpxmb_la-recette-a-raymonde_lifestyle

Nous, on va essayer d’en faire plusieurs fois à différents stades de croissance de la plante:

jardin loverchy purin d'ortie

 

On place le récipient à l’ombre.

jardin loverchy purin d'ortie2

jardin loverchy purin d'ortie3

on le couvre avec un linge et on note la date puisque dans 8 à 10 jours, il faudra vérifier si on peut faire la filtration. Il faut remuer une fois par jour. Vous pourrez voir la fine écume qui se forme à la surface, signe que la macération est en train de se faire. Au bout de 8-10 jours, la fine écume se transforme en grosses bulles, il faudra alors filtrer rapidement et l’utiliser sur le terrain dilué ( 5 à 20%) . On oublie pas d’inscrire la date : 24/04/2015

jardin loverchy purin d'ortie4

Ensuite on paille les fraisiers :

jardin loverchy fraisiers

on fait des étiquettes pour le jardin découpées dans de vieux pots plastiques récupérés :

jardin loverchy

Des sapins de plus de 30 ans d’âge ont été abattus dans ma copropriété, alors mission récupération auprès des élagueurs pour récupérer quelques tranches pour en faire des tables et chaises pour les petits au jardin :

jardin loverchy table jardin

jardin loverchy0

Pour la prochaine fois, on aimerait trouver quelqu’un qui puisse nous enlever cette barrière en métal :

20150424_170610

et dégager/ aplanir cette zone ombragée pour mettre la table de jardin et les chaises actuellement près du composteur :20150424_170425

Marie

[au jardin de Loverchy] : plusieurs missions pour les motivés au jardin

Missions au jardin de loverchy pour aujourd’hui si il y a des motivés :

1) on doit pailler les fraisiers et bourraches (le broyat non résineux se trouve derrière le terrain-faire le tour pour passer la barrière et y accéder,

2) on enlève les rumex avec les racines (cf photo),

3) pailler les allées avec le broyat résineux (il y en a aussi derrière),

4) arroser vers 19h30 les plantes ( nous n’avons plus grand chose dans la cuve d’eau de pluie, mais mission eau à la borne du crédit agricole à qq mètres de là avec les bidons et la brouette…): les feves d’aquadulce et les radis sortent, il faut les arroser (on a pas de pomme d’arrosoir si jamais qq à ça, ce sera moins violent pour les plantes), il faut arroser les pommes de terres et courges/courgettes, l’allée près du mur de roses trémières et d’onagres, verveines de buenos aires pareil, les fraisiers et la rhubarbe, enfin tout ce qu’on peut quoi.

On va faire demain je pense du purin d’ortie, ça pousse !!

Merci à vous !!

//

Allée d’onagres, roses tremières et mauves à arroser, également les verveines de buenos aires qui sont de part et d’autres du panneau en bois incroyables comestibles :

20150423_130057

 

 

 

Enlever le rumex qui est un peu partout sur le jardin,  à ne pas confondre avec l’oseille : 20150423_130120

 

 

Pailler les fraisiers et les bourraches avec du broyat non résineux (situé derrière le terrain) ou de la paille si vous en trouvez : 20150423_130200

Marie