[ au jardin du manoir de novel ] : construction des bacs

Même sous la pluie vers 18h30, on se motive avec Mathieu et Florence ! Remplissage des bacs avec la terre livrée sur la parcelle :

20150520_084517

Plantation d’une agastache et d’une livèche en attendant les tomates !

20150520_192346

20150520_192642

Construction du 3ème bac, il en reste encore deux à faire !

20150520_193819

aujourd’hui on le remplit, on construit un autre bac et on commence à faire les buttes du mandala, si il y a des motivés !20150520_195449

Marie

[Do it yourself ]: J’ORGANISE UN ÉVÈNEMENT INCROYABLES COLIBRIS

journée semis panneau cran

journée semis panneau cran

Vous souhaitez organiser un évènement Incroyables Colibris, à l’image de ce qui s’est fait dans plus de 60 villes de France le 4 mai dernier ? Vous voulez réunir les colibris autour de plants, bacs, pots et graines dans la convivialité et la bonne humeur ? Voici une fiche pratique qui peut vous y aider.

Bons préparatifs à tous !

Comment vous préparer ?

1. Prenez contact avec des colibris et des Incroyables Comestibles, proches de chez vous

Les colibris et les Incroyables Comestibles sont partout !

  • Contactez-nous et nous enverrons un message aux colibris et aux référents locaux Incroyables Comestibles pour les inviter à vous rejoindre dans cette action.
  • Visitez le réseau social des Colibris. Ce réseau est constitué de groupes thématiques et géographiques. Vous pourrez y retrouver d’autres colibris déjà actifs pour cet événement et des colibris de votre territoire près à embarquer avec vous pour l’aventure. Ouvrez l’œil ! Dans de nombreux groupes, une discussion sur les Incroyables Comestibles est déjà ouverte.
    Pour en savoir plus sur le réseau social des colibris, voici un mode d’emploi.
  • Consulter également le groupe Coordination nationale Incroyables Comestibles pour avoir des informations sur la démarche et vous relier avec des personnes déjà engagées.
  • Contactez votre réseau (amis, associations proches, etc.) pour leur faire part de votre envie d’être un« Incroyable Colibri » et de planter partout sur votre territoire.

2. Réunissez-vous pour organiser la journée de mobilisation

Avec les Colibris, les Incroyables Comestibles, vos amis, vos voisins, etc., réunissez-vous pour mettre en commun vos idées d’animation pour cette journée de mobilisation et décider ensemble de l’endroit de rendez-vous le jour J.

Au cours de cette réunion, vous pourrez choisir et déterminer :

  • La place centrale (place de la mairie, place de l’église, place du marché, école…) où vous réunir le 4 mai dès le matin (10h ou 11h).
  • La liste du matériel nécessaire : plantations comestibles et transportables (petits pots de plantes aromatiques, de graines germées…), bêches, pelles, appareils photos, portraits Tous candidats pour ceux qui les ont conservés, pancartes « Nourriture à partager »… Décidez de qui apporte quoi !
  • Les animations du jour J (atelier de construction de bacs, point de distribution de graines et de plants à planter pour les passants, « espace photo »),
  • L’organisation d’un déjeuner : pique-nique « locavore », repas partagé, soupe ou salade à la mode Disco Soupe Slowfood…
  • La communication à faire en amont autour de vous sur cette journée de mobilisation. N’oubliez pas de mentionner dans le message le matériel que chacun peut apporter le jour J,
  • La personne qui va réceptionner les documents d’information et de sensibilisation. Communiquez-nous son adresse !

3. Entre la réunion et le jour J

Vous pouvez :

  • Prévenir la mairie et les inviter à se joindre à vous en leur expliquant le sens de la démarche
  • Tracter et informer les citoyens de l’intention de la journée « Planter ce que nous mangeons, on le fait ! »
  • Inviter le plus grand nombre à se joindre au mouvement avec leurs propres bacs, pots, terre, graines, affiche « Nourriture à partager » et appareils photos.

Nous vous enverrons :

  • des kits d’action de la campagne « (R)évolution : Planter ce que nous mangeons »
  • des affiches de la campagne
  • un communiqué de presse à diffuser aux médias locaux

4. Le jour J

À l’heure et au point de rendez-vous que vous aurez convenus, vous répartir les documents d’information (kits d’action, flyers…), informer sur le déroulé de la journée, et préparer les animations.

Prendre des photos/ vidéos avec les bacs, les pots, etc., éventuellement en groupe, pour immortaliser la rencontre, ou selon différents « thèmes » (avec les enfants, avec la pancarte du nom de la ville, avec des bacs insolites, avec les logos « Nourriture à partager » ou (R)évolution, la fête, la musique…)

Interpeller les passants en leur donnant un mini bac ou un plant dans une boîte de conserve fabriqué par les enfants, ou encore un message accroché avec une pince à linge (à transmettre et à accrocher à l’épaule de son voisin)…

5. À J + 1…

Sélectionner les meilleurs clichés, et envoyez-les nous ou postez-les sur le réseau social des Colibris ! Partagez aussi avec nous vos témoignages !

Et c’est PARTIIIII !!!

[ DO IT YOURSELF ] : Et si on faisait des grainothèques ?

Dans d’autres villes comme la Rochelle ou Lille, on peut trouver en bibliothèque, en MJC, dans des lieux associatifs, ce qu’on appelle des grainothèques.

C’est quoi une grainothèque ? C’est une boite remplie de petits sachets de graines biologiques reproductibles, non hybrides, accessible à tous gratuitement. Vous êtes invités à y déposer un sachet de graines de légumes, fleurs ou d’aromates sur lequel vous inscrivez le nom et la variété, la provenance ainsi que la date de récolte des graines. En retour, vous en choisissez un pour vos plantations. Ainsi, en laissant quelques plants monter en graines, vous refaites vos propres semences d’année en année et vous les échangez à nouveau pour que ces variétés perdurent!

Des ateliers pour apprendre à refaire ses semences seront proposés courant de l’année par le collectif Incroyables comestibles, n’hésitez pas à nous demander si vous êtes intéressés!

Depuis le 2 avril, il y a enfin en Haute -Savoie des grainothèques ! En effet en ce début du mois d’avril, deux ont été installées  sur Cran Gévrier (La médiathèque de la turbine) et Annecy (l’école d’arts ESAAA) grâce à la motivation de Céline, Mathieu et moi (Marie) des Incroyables comestibles. UN GRAND MERCI A KOKOPELLI et LE CONSERVATOIRE DE SAINTE MARTHE qui nous ont offerts des graines pour les partager dans ces grainothèques !

Les bibliothèques d’Annecy devraient en avoir d’ici quelques semaines également.

Actuellement, on compte 103 grainothèques en France. Cliquez sur la carte pour ouvrir le lien :

grainesdetroc

carte générale

grainothèque

carte locale

grainothèque turbinesource : http://www.laturbine.fr/mediatheque-animations.htm

grainothèque annecy bonlieu

photo : Marie Pannetier

Vous pourrez trouver de nombreuses informations sur le site Internet de Grainedetroc et échanger des graines en ligne : www.grainesdetroc.fr 

Vous pouvez également facilement en réaliser une pour la déposer où bon vous semble : imprimer le petit livret que nous avons écrit pour Annecy: petit livret grainothèquev11 ( la 3ème page est à découper pour coller sur votre grainothèque) avec le document « faire ses sémences » de Grainedetroc:  140301 FaireSesSemences(1)

document grainedetroc

document grainedetroc

Une petite vidéo vous explique comment faire vos sachets de graines :

A vous de construire des grainothèques !

Marie