[Vidéo à découvrir] : Notre pain est-il dans le pétrin ? et atelier Pain sur Viuz la chiesaz

A voir absolument en replay le documentaire de France 5 sur le pain, c’est ce que vous mangez tous les jours ou presque !! deux rediffusions sont prévues le 26 février à 17h35 et le 9 mars à 16h35 http://www.france5.fr/…/notre…/diffusion-du-19-02-2017-20h50. On y apprend entre autres que utiliser une farine bio T80 moulue à la meule de pierre, avec des blés anciens est le top ! Que les pains de nos boulangers et industriels contiennent des améliorants et autres substances douteuses… Bref regardez-le et foncez chez des paysans-boulangers !

Et pour ceux qui veulent aller plus loin, sachez qu’il y a un atelier autour de la découverte du pain, au fournil des Eparis, à quelques kilomètres d’Annecy. Nous y sommes allées nous samedi dernier. Très belle expérience, concrète et instructive ! Si vous souhaitez mettre la main à la pâte le 1 avril prochain, réservez vos places, c’est une journée pour apprendre à faire du pain délicieux et en savoir plus sur les blés, les semences, le levain etc.  mais chut je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir et poser vos questions à Paul et Maxie ! Vous repartirez avec vos pains! Nous on s’est régalé, alors foncez !

Plus d’infos sur le site :http://www.lefournildeseparis.org/actualites/

Marie

flyer-atelier-decouverte-201701-1058x748

On chauffe le four

20170218_123948

on mélange les bons ingrédients, on façonne les boules, on parle semences, blés et bonnes techniques (comme les grains moulue à la meule de pierre)

20170218_124007

on lance reposer, puis on refaçonne

20170218_125328

20170218_131703

nos pains sont prêts

20170218_132440

et le four est chaud !

20170218_134546

on prépare ensemble le repas du midi, des bonnes pizzas cuites au four à pain

20170218_134831

20170218_135404

20170218_140728

on enfourne

20170218_160951

Le four atteint 300°C puis redescend tranquillement

20170218_162036

Paul veille à la bonne cuisson

20170218_170948

et on repart avec nos créations !!! trop bien !20170218_171445

Publicités

[Grainothèque ] : Récupérer des graines de pavots

Ca ne se mange pas mais c’est tellement joli dans un jardin, le pavot ! Il en existe des annuels et des vivaces, doubles ou simples.

Les pavots annuels se sèment au printemps en place. Leur floraison étant assez courte, faites plusieurs semis, entre fin avril et début juillet, pour la prolonger. Les pavots vivaces se sèment quant à eux entre juillet et septembre, en pépinière bien exposée.

champs-pavots

pavot double :

fleur-pavot-double

pavot simple :

papaverpaytysplum

pavot bleu d’Himalaya :

pavot-bleu-hymalaya

la capsule, après la fleur, pas encore mûre pour récolter les graines :

capsule pavot

Capsule mûre avec les graines :

graines-pavot

On les coupe quand tout est bien marron ( en les gardant bien à l’endroit sinon toutes vos graines sortiront de la capsule ) :

capsule pavot

graines pavot

On enlève les impuretés avec une passoire à maille fine, et en voilà un paquet pour l’année prochaine !

Plus d’infos sur les pavots, voici un article qui vous en parlera mieux que moi : http://jardinage.comprendrechoisir.com/plante/voir/218/pavot

Marie

[ Grainothèque]: refaire ses graines de basilic

Bon SURTOUT ne faites pas comme moi !!

Après avoir laissé monter en graines du basilic, on récupère les branches qui sont toutes marrons signe qu’elles sont sèchent et qu’elles contiennent donc des graines mûres !

tiges-seches

Pour récupérer les graines, c’est pas le plus  facile ( c’est même long…), on se retrouve avec des impuretés et des graines.

graines noires basilic

Pour séparer les impuretés des graines, il y a plusieurs techniques dont celle de faire tremper les graines dans l’eau (les impuretés resteront à la surface) puis les sécher et les mettre dans des sachets pour bien les conserver, or ça ne marche pas avec toutes les graines !!! et j’en ai fait l’expérience ! NE JAMAIS METTRE SES GRAINES DE BASILICS DANS DE L’EAU !!

12038318_10154334460625961_122981006533561867_n

Après quelques minutes, vous vous retrouvez avec les graines enrobées d’un mucilage, impossible à faire sécher ( j’avais mis pour ma part TOUTES mes graines récoltées et il y en avait un paquet… grave erreur)  ! Ça m’apprendra à ne pas consulter d’abord l’excellent livre « Produire ses graines bio » de Christian Boué aux éditions Terre Vivante. Ce livre est disponible à la bibliothèque de la Turbine pour ceux qui le souhaitent !

SHADOWBOX_LIV_COUVERTURE_175_1325772352

Pour se consoler, apparemment on boit ou mange ces graines avec le mucilage : cocktail, glaces, boissons

9462403461_7bf312983f_b

basilic1

à vous d’essayer !!

Marie

[ DO IT YOURSELF ] : comment récupère t-on les graines de cardons, artichauts ?

Comment récupère t-on les graines de cardons, artichauts ?

Cynara cardunculus, le Cardon, est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Astéracées, cultivée comme plante potagère pour ses « côtes » charnues (pétiole et nervure principale développée des feuilles) consommées comme légume. Ses fleurs estivales en capitules ressemblent à des artichauts mauve bleuté (artichautCynara scolymus- famille des Astéracées    ) ).  Les parties comestibles du cardon sont ses pétioles charnus (côtes) et bien développés. Les côtes blanchies rappellent par leur saveur l’artichaut.Le cardon a des propriétés apéritives, rafraichissantes et laxatives.

mois d’avril : petits cardons 30cm de haut

cardon avril jardin de novel

mois de mai : ca pousse  60cm de hautcardon mai jardin de novel

mi- juillet : les fleurs commencent à se former, un des cardons atteint 1m70

cardon juillet jardin de novel avant floraison

les fleurs apparaissent quelques jours plus tard, çà ressemble à l’artichaut

cardon juillet jardin de novel  cardon juillet jardin de novel2

en septembre : les cardons se dessèchent, il ne faut pas les couper mais attendre de voir des graines sortir ( elles seront prêtes à être récoltées)

cardon sept jardin de novel

ca y est, on commence à voir les graines sortir et s’envoler !   IMG_0006

IMG_0008

On coupe alors les têtes et la branche du cardon sans le déraciner puisque déjà d’autres petites pousses repartent du pied. Commence alors la récupération des graines. Pour les artichauts, c’est la même chose !

graines cardon

On a déposé des graines de cardon dans les grainothèques de Bonlieu et de la Turbine,  semis au mois d’avril prochain.

A vous d’essayer !

Marie

[ grainothèque ] : Comment fait-on pour récupérer des graines de nos tomates préférées !

Voici venu le temps de récolter de nombreuses graines au jardin et notamment celles des tomates (non hybrides F1 bien entendu). Si vous avez planté plusieurs pieds de la même variété de tomate, par exemple la tomate « marmande », prélevez des tomates bien mures sur chaque pied et non pas sur juste un pied. Ne prenez pas des graines issues de tomates achetées en supermarché, elles sont généralement hybrides F1 donc non reproductibles. Et si vous les achetez au marché, pareil, demandez si c’est du F1 ou non.

Pour refaire ses graines, rien de plus facile :

tomates graines tomates graines2

20160819_104044graines de tomates cerises poire jaune et en bas tomates noire de crimée

 

source: site internet de graines de troc : http://grainesdetroc.fr/

PARTAGEZ, ECHANGEZ VOS GRAINES DANS LES GRAINOTHEQUES, IL Y EN A PLEINS LES JARDINS CES TEMPS-CI, ON COMPTE SUR VOUS !

Marie

[ grainothèque] : à Bonlieu, Annecy !

Elle est bien planquée mais elle est bien à la médiathèque Bonlieu à Annecy ! Elle est remplie alors allez échanger vos graines ! Radis, Navet, Carotte, tétragone, arroche, betterave, céleri, haricot, cerfeuil, roquette, pourpier, perseil par exemple peuvent encore être semés.

De plus, vous avez de bons bouquins comme « faire ses graines bio » de Christian Boué, « le plaisir de faire ses graines »,  « Compost et paillis » chez Terre vivante, « Semis et plantations » aux éditions Rustica. J’aurais la liste complète comme à la Turbine prochainement.

Pour ma part, j’ai récolté des graines de coriandre, de pavot de californie, de ciboulette.

Si vous avez un bon téléphone ou un bon appareil, faites une belle photo de la grainothèque s’il-vous-plaît  ( les photos de mon tel laissent vraiment à désirer… )

Je rappelle que vous pouvez échanger aussi sur internet quand vous voulez une variété précise : http://grainesdetroc.fr/

Marie

20150627_173809n

20150627_174759n (2)

20150627_175107n (2)

[ Do it yourself] : Semis et Plants au chaud en attendant les plantations

Voici quelques semis en appartement chez les Incroyables Comestibles à partir des graines de Kokopelli, Biaugerme, Semailles et autres… Ça a été un peu la mission pour trouver assez d’espace au chaud avec suffisamment de lumière pour tout le monde, vivement une grande serre partagée !!

A Menthon chez Laurent et Céline :

tn_P1070861

tn_P1070860

pas d'inquiétude nous gardons au chaud, tomates, choux, betteraves, basilic, maïs, courgettes, concombres, persil, rhubarbes, œillets d'indes, bleuets bleu, ... Nous essayerons de prévenir de la prochaine sortie et ferons un appel !

Laurent:  » pas d’inquiétude nous gardons au chaud, tomates, choux, betteraves, basilic, maïs, courgettes, concombres, persil, rhubarbes, œillets d’indes, bleuets bleu, …
Nous essayerons de prévenir de la prochaine sortie à Menthon et ferons un appel ! »

Sur Annecy, chez Florence et Seb :

20150503_170421

Chez Mathieu et Marie:

20150508_144604

Et vous ? Montrez-nous comment ça pousse chez vous !

Marie

[ Grainothèque] : installation à la médiathèque Louise Michel- Meythet

La première grainothèque de Meythet est posée à la médiathèque Louise  Michel grâce aux bibliothécaires qui ont été super chouettes pour l’installation (présentoir, livres dans la thématique…). J’ai mis des variétés à faire perdurer: haricots Cor des alpes et crochets de savoie  !  Je rappelle que vous pourrez trouver les autres grainothèques installées sur la carte de graines de troc: http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/carte-des-grainotheques_5922#12/45.8313/6.2196

Marie

mediathèque marie louisel

grainothèque meythet

grainothèque meythet2

[Do it yourself ]: J’ORGANISE UN ÉVÈNEMENT INCROYABLES COLIBRIS

journée semis panneau cran

journée semis panneau cran

Vous souhaitez organiser un évènement Incroyables Colibris, à l’image de ce qui s’est fait dans plus de 60 villes de France le 4 mai dernier ? Vous voulez réunir les colibris autour de plants, bacs, pots et graines dans la convivialité et la bonne humeur ? Voici une fiche pratique qui peut vous y aider.

Bons préparatifs à tous !

Comment vous préparer ?

1. Prenez contact avec des colibris et des Incroyables Comestibles, proches de chez vous

Les colibris et les Incroyables Comestibles sont partout !

  • Contactez-nous et nous enverrons un message aux colibris et aux référents locaux Incroyables Comestibles pour les inviter à vous rejoindre dans cette action.
  • Visitez le réseau social des Colibris. Ce réseau est constitué de groupes thématiques et géographiques. Vous pourrez y retrouver d’autres colibris déjà actifs pour cet événement et des colibris de votre territoire près à embarquer avec vous pour l’aventure. Ouvrez l’œil ! Dans de nombreux groupes, une discussion sur les Incroyables Comestibles est déjà ouverte.
    Pour en savoir plus sur le réseau social des colibris, voici un mode d’emploi.
  • Consulter également le groupe Coordination nationale Incroyables Comestibles pour avoir des informations sur la démarche et vous relier avec des personnes déjà engagées.
  • Contactez votre réseau (amis, associations proches, etc.) pour leur faire part de votre envie d’être un« Incroyable Colibri » et de planter partout sur votre territoire.

2. Réunissez-vous pour organiser la journée de mobilisation

Avec les Colibris, les Incroyables Comestibles, vos amis, vos voisins, etc., réunissez-vous pour mettre en commun vos idées d’animation pour cette journée de mobilisation et décider ensemble de l’endroit de rendez-vous le jour J.

Au cours de cette réunion, vous pourrez choisir et déterminer :

  • La place centrale (place de la mairie, place de l’église, place du marché, école…) où vous réunir le 4 mai dès le matin (10h ou 11h).
  • La liste du matériel nécessaire : plantations comestibles et transportables (petits pots de plantes aromatiques, de graines germées…), bêches, pelles, appareils photos, portraits Tous candidats pour ceux qui les ont conservés, pancartes « Nourriture à partager »… Décidez de qui apporte quoi !
  • Les animations du jour J (atelier de construction de bacs, point de distribution de graines et de plants à planter pour les passants, « espace photo »),
  • L’organisation d’un déjeuner : pique-nique « locavore », repas partagé, soupe ou salade à la mode Disco Soupe Slowfood…
  • La communication à faire en amont autour de vous sur cette journée de mobilisation. N’oubliez pas de mentionner dans le message le matériel que chacun peut apporter le jour J,
  • La personne qui va réceptionner les documents d’information et de sensibilisation. Communiquez-nous son adresse !

3. Entre la réunion et le jour J

Vous pouvez :

  • Prévenir la mairie et les inviter à se joindre à vous en leur expliquant le sens de la démarche
  • Tracter et informer les citoyens de l’intention de la journée « Planter ce que nous mangeons, on le fait ! »
  • Inviter le plus grand nombre à se joindre au mouvement avec leurs propres bacs, pots, terre, graines, affiche « Nourriture à partager » et appareils photos.

Nous vous enverrons :

  • des kits d’action de la campagne « (R)évolution : Planter ce que nous mangeons »
  • des affiches de la campagne
  • un communiqué de presse à diffuser aux médias locaux

4. Le jour J

À l’heure et au point de rendez-vous que vous aurez convenus, vous répartir les documents d’information (kits d’action, flyers…), informer sur le déroulé de la journée, et préparer les animations.

Prendre des photos/ vidéos avec les bacs, les pots, etc., éventuellement en groupe, pour immortaliser la rencontre, ou selon différents « thèmes » (avec les enfants, avec la pancarte du nom de la ville, avec des bacs insolites, avec les logos « Nourriture à partager » ou (R)évolution, la fête, la musique…)

Interpeller les passants en leur donnant un mini bac ou un plant dans une boîte de conserve fabriqué par les enfants, ou encore un message accroché avec une pince à linge (à transmettre et à accrocher à l’épaule de son voisin)…

5. À J + 1…

Sélectionner les meilleurs clichés, et envoyez-les nous ou postez-les sur le réseau social des Colibris ! Partagez aussi avec nous vos témoignages !

Et c’est PARTIIIII !!!